NAMO BUDDHA

Image

Kathmandu, c’est bien, mais retrouver un peu la nature, c’est mieux

Pour 2 jours, nous quittons notre hôtel, direction les collines népalaises   Un taxi, direction Dulikhel et nous voici réparties sur les  chemins (et les escaliers…)

Situé au sommet d’une montagne, à 1 750 mètres d’altitude  (les paysages , donnant sur la chaîne enneigée de l’himalaya, y sont (parait il) merveilleux,  – personnellement  je continue mon voyage népalais en compagnie de mes désormais, amis « nuages »  , nous découvrons Le monastère de Namo Buddha (son véritable nom est Thrangu Tashi Yangtse monastery, mais tout le monde dit Namo Buddha)

439FC1F7-B4AB-4D5B-B1D4-D15E94120A40

Ce monastère est , pour la religion boudhiste, un des trois lieux les plus saints du Népal (avec les stupa de Bodnath et Swayanbunath, tous deux situés à Katmandou).

Il a été érigé en mémoire d’un moment fort de l’existence de bouddha qui s’est déroulé à cet endroit : bouddha aurait, au cours de l’une de ses vies, rencontré une tigresse affamée qui ne pouvait plus nourrir ses 5 petits. Pris de compassion, il aurait alors donné sa cuisse (ou son bras..) à la tigresse afin qu’elle puisse nourrir ses petits. Puis, au cours de sa dernière vie, il serait revenu y enseigner ce moment à 4 de ses disciples…

C’est afin de rendre honneur à cet exemple de compassion et d’altruisme -qui sont des valeurs fondamentales du Bouddhisme- que ce monastère a été érigé.

Aujourd’hui, il forme des jeunes moines (traditionnellement, le deuxième fils des familles de l’ethnie Tamang est confié à ce monastère) qui iront se former ensuite dans d’autres monastères, pour finalement aller transmettre leur religion   Le monastère hébergé à présent, en permanence, 300 moines

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’interieur du monastère est très richement décoré

En contre bas du monastère , ll’on trouve  une petite place entourant un stupa. L’endroit est idéal pour se rafraîchir, tout en observant la vie qui s’écoule doucement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

639DCFD2-5A10-4630-B406-B3447AF9B137

Nous dormons dans une guesthouse gérée par les moines et construite dans l’enceine du monastère  Et donc dîner et petit déjeuner pris en commun avec les eux

 

Le matin, c’est tranquillement que nous reprenons notre chemin  Douze kilomètres à travers la forêt et la campagne népalaise nous mènent jusque Panauti

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

POKHARA.

Image

Nous passons quelques jours à Pokhara après le trek.  Globalement temps maussade , donc peu d.activités passionnantes

Un matin, un rayon de soleil nous encourage à monter la colline qui surplombe la ville de 300 m, afin de nous rendre à la Pagode de la Paix

Après la seconde guerre mondiale, le japonais et moine bouddhiste Nichidatsu Fujii a décidé de construire des pagodes de la paix un peu partout dans le monde pour lutter contre la violence et appeler à l’unité du l’humanité. Il y en a 80 dans le monde, d’Hiroshima à San Fransisco, en passant par New Delhi, Brisbane, Londres ou Pokhara !

22A6203F-10E8-4151-8BB5-671BA1F275A0C0B8E80F-A22B-4E1F-8BEF-93D8B743DB32

Des drapeaux de toutes les couleurs et autour du Stupa, 3 représentations de Buddha

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’ici, généralement la vue sur la chaîne des Annapurnas est magnifique … Passons sur ce détail, ce n’est décidément pas pour moi

nous prenons le chemin de la descente, le lac et Pokhara a nos pieds. Décidément , aujourd’hui, il fait fort chaud.

Petite pause auprès des Pipal – arbre de Bouddha-

67C66130-F285-4BF1-9EDC-64EBC3088B55

Et nous continuons jusqu’au lac  au bord duquel nous déjeunerons

658479FF-ACDB-40DB-963A-DBC3BBCBEDEE

et traversée en bateau pour rejoindre la ville