Oussouye, dernier jour…

Image

De nouvelles îles découvertes pour ce dernier jour. De nouvelles îles, mais surtout des petits paradis.

Île de Karabane

Karabane, est une île située à l.embouchure du fleuve Casamance. Première capital régionale, premier comptoir de Casamance, l.ile d.abord portugaise devient française en 1936. L.esclavage perdure ici jusqu.au début du XXeme siècle.

Par ailleurs, la construction d’un grand quai de 116 mètres de longueur permet l’accostage des plus grands navires susceptibles d’entrer en Casamance. Un embarcadère avec rail est aménagé le long du fleuve pour faciliter le transfert des marchandises.(riz coton). Le débarcadère (réaménagé) fonctionne toujours. Arrivant de Dakar le bateau fait escale ici avant de rejoindre Ziguinchor.

Journée venteuse, mer un peu agitée, nous débarquons à l’arrière de l’ile

483F2618-E174-444B-B5B2-C2D92CF93A0D

Eglise de Karabane.

La,petite eglise de Karabane, réhabilitée dans,le style colonial, est inaugurée ce week end

derriere le village :

2A95E3BC-DE97-4819-8D52-F824FB8B45BF

la plage le long de laquelle s.aligne quelques restaurant et hébergements

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Repérés pour ma prochaine arrivée de Dakar, deux petites chambres à louer, directement sur’la,plage :

71223BCA-58E7-425B-BAC5-BFA709F4EBDF

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1A97A03B-0A57-4478-B355-E97CE1793DAA

Karabane à marée basse

Île d’Ifrane

vous voulez jouer les Robinson’s ? Venez ici

face au petit’port D.Elinkine, une mini île et comme seule habitation, un’petit campement  fait « de et sur » palétuviers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Île d’Ehidj ou Ile des féticheurs

c.est une île sacrée où il n.y a que des vivants. Les habitants enterrent leurs,morts sur une île voisine

Je m.apercois qu.ici j’ai fait peu de photos et de qualité médiocre. J’ai inconsciemment du le faire exprès, pour me préserver cette endroit magique. Ici, c.est le paradis sur terre et le campement de Léon , ses chambres, son restaurant, sa plage je me les garde 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Casamance : à partir de Ziguinchor

Image

La première vrai journée…

Depart, en pirogue, ce matin, à la découverte des bolongs (canaux) dans l’immense mangrove entourant Ziguinchor

Ici, à chaques détours de bolongs, des oiseaux, encore des oiseaux. Puis, l’ile Aux 🐦 qui s‘étend  à perte de vue   Il s’agit d’une immensité de terre, à fleur d’eau Ou se rassemble une multitude d’oseaux : flamands roses, hérons gris, hérons blancs, cormorans , canards siffleurs, cigognes….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les cigognes, présentes ici, sont les « nôtres », celles migrants de l’europe

Vu leur nombre, je pense que c’est en Casamance qu’elles fabriquent tous ces bébés, qu’elles emporteront en Alsace 😉

Il existe aussi les cigognes grises migrantes d’Afrique du Sud que je vous présenterai ultérieurement

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Étrange et magnifique, cet « oiseau serpent ». Lorsqu’il nage, son cou ondule comme un serpent

lrg_dsc00153

Il y a l’eau, le vert sombre des palétuviers et au loin, la terre ferme, jaune, sèche (en cette saison )

lrg_dsc00216

Et sur cette terres, des arbres immenses.

Palmiers, baobabs…..

lrg_dsc00242

Auprès de ses arbres,  les hommes se sont installés. Ici, c’est le Petit village d’Afiniam, où la,population vit en autosuffisance auprès de ces arbres qui apportent  leurs fruits, leur huile, leur bois… il y a les rizières, cultures de légumes , quelques cochons, chevres’ poules, et les arbres fruitiers

lrg_dsc00252

Oranges (zèbres celles ci)

lrg_dsc00250

Pamplemousses

 

 

 

 

 

 

 

lrg_dsc00246

Calebasses

nous déjeunons sur l’ile

lrg_dsc00255

lrg_dsc00253

Notre déjeuner, du tiéboudièm (cuisson des légumes avec le poissons – puis cuissons du riz dans le bouillons)

lrg_dsc00245

Case locale, en banco (mélange de boue, rhonier, pailles de riz, résidus séchés de végétaux) Ici, les linteaux de fenêtres et portes sont en racines de baobabs. Un’petit Vestibule à l’entree Pour s.assoir au frais

lrg_dsc00241

Cela pourrait être un bonhomme de neige, mais non, c’est une termitière…

Nous voici réparti. Encore des oiseaux..

Pirogue traditionnelle creusée dans un tronc de baobab.

Et pour clôt le circuit, à l’arrivee, face à l.hotel, une dizaine de dauphins virevoltent autour de la pirogue. (Pas top les photos, ces adorables mammifères n’ont pas la bonne idée de me signifier au préalable où ils sont, ou ils vont faire leurs pirouettes…)