DAKAR -L’ile d’NGor

Image

N’Gor et son Île aux couleurs….  Île de tendresse, île de calme, de plénitude…

Si jolie, si charmante petite île où j.ai passé du temps, où je suis allé et retournée , j.ai le plaisir de vous y inviter

Un peu l’ile des artistes : il y a des inconnus qui y exercent, des plus connus qui, temporairement ou en continu y resident (ou y ont résidé), il y a ceux qui la parent de multiples couleurs, de créations diverses

Débarquer de la pirogue, premier contact, c’est l’envie de  se poser sur l.une des trois petites plages, à l’abri de la pleine mer.

8BA64478-4817-4CDB-A681-DBA5BF306FA8

Mon QG, la plage numéro 2

Puis, l’on prend le temps d’y flâner, au milieu des ruelles, et se demander laquelle de ses portes l.on aimerait pousser :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

456588C1-5554-4E3E-B6CE-50C8AA4C2F03

Petit potager le long d’une rue

lrg_dsc01678

Fleur de cactus

Se délecter de ses couleurs

Promenade de réflexion, de rencontres, d.improbables découvertes d.imagination

06DF8750-F748-41EA-9AF1-719E91A76EAE

Chez l.ami casamancais

F8BB1040-9F80-42C9-BCCA-8E032FE2D3062FFB5262-230C-4ED3-A0AA-D1A5BBCD81FD

025F07A0-658C-42CF-80C5-7CC4A25E120C

Ingéniosité, recyclage poétique

7A2E2D30-C3B4-4198-B320-5D0B291B79D463388845-8816-4BDF-8859-4B5EFDE82DB51AE9C2F0-76E2-40BD-AA7F-5526B81755D36F4839E5-2172-4A67-8D70-354D1C7BB3F9FA5F0FA1-F03C-4A15-A619-FA9845E5FACE

Se poser là, sur le banc du bonheur, y perdre son temps à rêvasser, réfléchir, observer, écouter, méditer..  refaire le monde, savourer l.instant présent

B0FAD1AC-0B47-4BB6-9E84-5AB00420CCCF

Et pourquoi finir la journée sur une plage, au son des djembés  même si ce n.est du grand art, partager des moments de simple convivialité..

DAKAR – Les vagues…

Image

la houle est forte ces jours-ci.    Plaisir de regarder la mer, de chercher les surfeurs 😉. Il y en a fort peu. A vous habituées aux spots surpeuplés venez faire un tout ici. Gauches ou droites, il y en a pour tous les goûts.

7F309348-CFB6-4F8D-91BA-F153980A56F503F6EBDD-0EDD-4C6D-9114-6FC53EFA5160

7F5E4127-E394-48EF-8735-25562088F577

Pointe de l’ile d.NGor

6C2E59F5-3664-41B4-867F-2B3BA7B2EEE10C5A2CBF-AB67-4A0B-9019-B53944C01DFA

Meme les oiseaux cherchent à surfer…

3C136F52-F851-4175-80DB-132DC21CB87AED1265C9-9B60-4BC6-A5D1-EEDAC85175E6FB118B30-E02F-479F-9EC7-CB936DB5B372

Rares surfeurs

 

La pointe des Almadies, le phare des Almadies

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1CB02668-85CB-4ACF-8137-FED4FB9F454339B290AE-AE54-4B8C-9567-F2A1EC9745DA

Dakar -LAC ROSE

Image

F1121944-0357-4DB3-8E8E-543182DB2F1D

Le lac Rose est un grand lagon de 3 km², peu profond, situé parallèlement à l’océan Atlantique, séparé de celui ci par des dunes de sable

Sa couleur est due à une cyanobactérie, organisme microscopique qui fabrique, surtout par temps de vent sec, un pigment rouge pour résister à la concentration de sel.  Manque de chance pour moi, pas de vent donc peu de rose…

pour commencer, allons voir ce qui se passe du côté des dunes :

DC2D8E7A-341D-4D44-B151-EE50D7BBB024

Waou… on se croirait dans le désert…

5F3681CF-BFFF-4FED-A8E2-56A241D034A4

Plus que quelques centaines de mètres et voici l’ocean

L’eau est particulièrement salée : 380 grammes par litre. Les hommes, dans l’eau jusqu’à la poitrine, cassent avec un piquet le sel déposé sur le fond avant de le ramasser à la pelle pour remplir des pirogues Les femmes sont chargées de débarquer les pirogues et d’entasser le sel sur les bords pour le sécher et le blanchir au soleil. Tous s’enduisent le corps de beurre de karité pour se protéger de la salinité corrosive. Le sel est destiné aux conserveries de poisson ou exporté, pour saler nos routes …

1E1815EF-D4C6-4CF3-9592-1A546590F478

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur ma barque je mesure ma chance en voyant ces gens travailler

F37C7B80-AF55-44DC-B6E7-F57C2B5B8CBELa difficulté du travail m.empeche pas le sourire.

Donc, il y a l.ean qui nourrit le lac par infiltration, mais plus surprenant, à quelques mètres du lac, dans une bananeraie, émergence de sources d.eau douce

3C2D34CB-4EAC-4298-8B9A-64B63434D5F2

La balade dans les dunes, je l.ai faite en 4×4

B40F9865-C1CD-4C2D-AEA5-8FF39DDD20CCNormal, le Lac Rose, c.etait aussi l.arrivee du Paris Dakar…

3681286C-DE49-4E9A-B2DC-DFBEF43E7A6CEt c.est à côté du Lac qu’etait installé le Podium.     Pour les gens d.ici, c.etait le bon temps, avec un afflux de touristes, de toubabs qui apportaient beaucoup d’argent …

 

tres improbable en lieu… 😉

650E1D42-97D4-4D78-BB39-BB371FDB62F2

Île de Gorée

Image

935693D2-CB43-473D-90F2-1E1E6977B1CD3D36A498-E77B-4200-9925-352EC41D0481Face à Dakar, à 20 minutes en bateau, Île de Gorée, l’ile  aux deux visages.

 

La face sombre – L’horreur de la Traite

L’ile de Gorée est le symbole de la traite négrière.

Sur l’ile, plusieurs musées : le fort, le Musée de la femme Henriette Bathily et surtout la maisons des esclaves   (Il y avait 28 maisons de ce type à Gorée durant les périodes de traite négrière )     C.est par Gorée (entre autre) que transitaient (mourraient) étaient triés les esclaves, hommes femmes et enfants à destination des Amériques

http://laurent.quevilly.pagesperso-orange.fr/Goree.html

Le nombre d’etres humains ayant subi cette traite est estimé à environ 15 millions  (difficile à estimer entre ceux qui ont été tues avant le départ, ceux mort en mer, ceux arrivés..) sur 4 siècles

https://fr.vikidia.org/wiki/Traites_négrières

DB294B62-2E98-4250-81C6-A96290B50B22

Ce diaporama nécessite JavaScript.

910E5341-C82F-4DA3-96A8-5787821DEE43

La Porte sans retour… Par cette porte les esclaves embarquaient, ou, s’ils tombaient/étaient jetés à l.eau, les requins les dévoraient

 

La face joyeuse

à présent cette petite île est devenue un joyau    Les bâtiments coloniaux pour beaucoup sont rénovées, les maisons joliment colorées  Les ruelles sont propres, fleuries accueillantes     Beaucoup de plaisir à y déambuler

8567CF17-3430-42A4-8C6B-C08A09060C2C

 

Nouvelle destination : SENEGAL

Mis en avant

M’y voilà, sur ce continent que je ne connais qu’à peine : quelques courts séjours au Maghreb, quelques semaines en Afrique du Sud, mais jamais jusqu’à ce jour, je n’avais posé mes pieds en Afrique noire, donc  précisément en Afrique de l’Ouest donc bien sûr, au Sénégal 

C’est d’Orly d’où je me suis envolée, ce jeudi à 16 h 30 prévu   17h30 en réalité…   le voyage a passé très vite. Conversation ininterrompue avec mon compagnon de siège, Monsieur “vierge folle” (il se reconnaîtra 😉) fort sympathique, passionné de pêche et du Sine Saloum

5h30 d’avion et atterrissage à l’aéroport International Blaise D.

Accueil par un adorable chauffeur de  taxi pour rejoindre l’hôtel au centre de Dakar.

La, je m’effondre  bonne nuit   !       C’est demain que tout va devenir beaucoup plus intéressant.