Moscou – Départ

En ce dernier jour, la température à fortement monté. Il fait 5° ce matin. Et c'est l'horreur dans les rues.
Dégel ! D'immenses flaques d' eau, de la neige détrempée. Les voitures qui passent et envoient des gerbes d'eau sale…
Selon la météo, demain, retour du froid (entre -7 et -10). Bonjour la patinoire !
 
 
Ne nous démoralisons pas pour quelque gadoue et partons pour un café et un jus d'orange ( non, pas un chocolat) au « Café Pouchkine ».
Comment venir à Moscou et ne pas faire ce détour.
Ici le vestiaire.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un endroit, charmant, comme je les aime (je sais j'ai des goûts de luxe)

Une partie du bar et de la salle de restaurant.
 
 
Derrière le bar…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un café et son chocolat gravé Maison
 
Dommage la photo est floue
 
 
 
 
 
Avant de partir, dans l.escalier qui mène au vestiaire.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Retour vers le studio ou le taxi arrive, pour nous mener à l'aeroport
 
 
 
Un autre visage de Moscou le long de la route :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'aéroport de Domodedovo (aéroport international de Moscou)
 
Cette fois ci, c'est fini !
 
Si je résume, je dirais que la Russie c'est : une population agréable et serviable, même si le premier abord semble glacial. Une grande richesse culturel, de nombreux signes de l'Histoire passée très bien conservés … et la neige lui va si bien !
 
Il me faudra découvrir le Russie rurale…
Même si tout est hors de prix ici, j'espere revenir et m'enfoncer plus loin dans le pays.
Le transsibérien peut être un jour ?
 
Merci de tous de nous avoir suivi.
À une autre fois, autre part, quelque part…
 

MOSCOU J 5

Ce matin, neige et encore neige…
Une rue près de « chez nous »
Aujourd’hui balade dans les :
Le Bolchoï (où nous ne sommes pas allés : aie les prix…)
La Place Rouge comme je l’avais rêvée, toute blanche
« Basil de Bienheureux » a changé d’allure.
Est ce le même que l’autre fois ?
Un dernier panoramique de La Place
Nous retournons au Kremlin voir le Palais des Armures. Magnifique : tenues de cour (même des robes de la Grande Catherine), armures, carrosses, armes, couronnes, et encore et encore… (Pas de photos car formellement interdit)
A la sortie, la relève de la garde du soldat inconnu
Au revoir le Kremlin, à bientôt j’espere
Au coin d’une rue…
Un petit tour a la Cathédrale du Christ St Sauveur. Si l.exterieur ne nous exalte pas, Romain est resté subjugué par l’immensite de l’intérieur. (La encore pas de photo – interdit !!! – et aujourd’hui.hui je suis obéissante )
Notre journée se termine par une longue marche au fil des rues
Les pieds dans la neige,
Terre plein central d.une avenue…
Nous rentrons à la nuit tombée
Gorki nous regardant passé

MOSCOU J4

C’est un Moscou tout blanc que nous découvrons ce matin. Il neige, neige neige….
Pour mieux profiter de cet univers blanc, nous décidons de nous rendre au Parc de Kolomonskoe.
Nous avons rendez vous avec une amie russe de Lucas, Julia, qui nous accompagnera aujourd’hui. C’est donc en voiture que nous partons (et découvrons les embouteillages moscovites…)

Kolomenskoïe est un parc et un village ancien avec plusieurs églises orthodoxes, situé à 10 km au sud du centre de Moscou. Il devint l’un des faubourgs de la capitale russe dans les années 1960 et appartient aujourd’hui à la partie sud de la ville.

Il appartenait au XIVeme siècle au grand prince Dimitri Donskoï. C’est un ensemble architectural, sur une hauteur au bord de la rivière Moskova. Il fut mentionné pour la première fois dans le testament d’Ivan Kalita en 1339

En arrivant…

Cette maison appartenait a Pierre 1er. Elle se situait au Nord de la Russie. Elle fut démontée et rapportée ici.
Au dessus des arbre, apparaît l’église de l’Ascension
L’église de l’Ascension a été construite en 1532 dans le domaine impérial de Kolomenskoye, à proximité de Moscou, pour célébrer la naissance de celui qui devait devenir Ivan IV le Terrible. C’est l’un des premiers exemples d’églises traditionnelles à toits en pavillon sur une structure de pierre et de brique et elle a eu une grande influence sur le développement de l’architecture religieuse russe.
Juste à côté, une petite église et son toit de bois
Nous continuons notre promenade a travers cet immense parc tout blanc
Et arrivons sur un site ou des édifices traditionnels, en bois ont été reconstruits…
En particulier cette

Eglise en bois de Saint-Georges du XVIIe siècle

Détail du toit.
Autres édifices
En revenant vers le centre ville…
Pur style stalinien
Autre vue du Kremlin
L’etat tres humide de nos pantalons nous oblige a un rapide passage a notre studio, avant de repartir au Cirque. Moscou oblige.

MOSCOU J3

Avant propos :
Anneau d'or de Russie
L'anneau d'or est un espace situé au nord-est de Moscou entre la Volga et la Kliazma et délimité par d'anciennes cités princières : Aleksandrov Iaroslavl Ivanovo Gous-Khroustalny Kostroma Pereslavl-Zalesski Rybinsk Rostov Veliki Serguiev Possad
Aujourd.hui le temps a changé. Il neige et il fait bien froid.
Ce matin nous prenons le train pour Sergiev´Possed, une des villes de l'Anneau d'Or (http://fr.wikipedia.org/wiki/Laure_de_la_Trinité-Saint-Serge), pour visité de monastère de la Laure de la Trinité St George.
A la sortie du train,il nous faut nous debrouiller pour trouver notre chemin. Ici personne ne parle anglais. Le langage des signes fait´merveille



 
 
 
 
 
 
 
 
Nous marchons sur des œufs… Les trottoirs verglacés recouverts de neige nous réservent des surprises.
 
Arrivés à un petit carrefour, merveille. Derrière un rideau de neige, le monastère apparaît.
 
Nous sommes tous les deux captivés par la beauté et la grandeur du site.
Nous passons tout d.abord auprès d.une petite chapelle dans laquelle un fontaine s'écoule le long d.´un crucifix. Quelques pèlerins y remplissent des bouteilles ou se désaltèrent.
En nous approchant
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous passons sous le porche principal pour entrer dans l.enceinte.
 
 
Les photos intérieures sont ici aussi proscrites…. Je ne finirai peut être pas dans les geôles moscovite, mais après un méchant rappel à l.ordre, je vais me calmer….
Donc juste quelques cliches pour mon plaisir et j'espere le votre
 
Beaucoup de dévotion. Des cierges sont allumés, de l.encens brûlé, des icônes baisées…
 
 
 
 
 
 
De retour à l.exterieur,…
La neige tombe un peu plus fort.
Notre promenade au milieu des bâtiments un réel émerveillement.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous quittons maintenant le site pour un tour dans les environs.
 
Les religieux sont bien couverts…
 
Quelques babouchkas croisées en chemin….
 
 
 
 
 
 
 
Ici, la vie est très rudes pour les personnes âgées qui n'ont personne pour les soutenir.
Ces personnes ont passés une partie de leur vie durant la,période soviétique.
 
Des indemnité étaient alors apportées aux « retraités » de même que toutes la,population gagnait un (quasi) même salaire.
Aucun système de retraite n'etait donc prévu. À ce jour, si l'echelle des salaires s'est très très largement élargies, s'il y a du travail (en particulier dans les villes) les indemnités versées aux personnes agees sont extrêmement faibles.
 
 
 
 
 
Durant notre petit périple dans la ville, nous découvrons quelques anciennes maisons en bois (certaines bien rénovées, mais un grand nombre en très mauvais état et habitées :
 
 
 
Faudra penser à déneiger avant de sortir la voiture….
 
Le terrible chien de garde ne nous fait même,pas peur…
 
Et pour finir, une pure merveille
 
 
 
Un jeune homme m.attend au coin de la rue. Je crois qu.il en a marre que je m.arrete partout pour prendre des photos…
 
Un dernier coup a la « Laure », avant de reprendre le train pour Moscou
 
(Des photos du métro : Russie -> métro de Moscou (en haut à droite de l'ecran)
 

MOSCOU J2

 
Pour vous prouver que je ne suis pas seule ici…
 
 
 
 
 
 
 
Aujourd'hui , direction le Kremlin. Peu de photos : froid aux mains et peu,inspirée ce jour de plus, elles sont interdites à l'intérieur des bâtiments (les rares exceptions sont des infractions que j'ai commises 🙂
 
La Porte de la Ressurection : entrée sur la Place Rouge
 
 
 
 
 
 
Le Kremlin est bien gardé. Espérons que le Monsieur a pensé à son Damart…
A l.intérieur du Kremlin, vue d.ensemble du Palais des Patriarches, de la Cathédrale de l.Assomption, du Clocher d'Ivan de Grand.
 
 
Intérieur de la Cathédrale de l'Assomption (chut – photos interdites)
 
 
Vues de Moscou a partir du Kremlin
 
Toit du Palais des Terrems.
 
 
 
 
 
 
 
La visite du Kremlin n'est pas terminée, mais le site ferme tôt. Nous allons y revenir.
 
 
 
 
 
 
 
 
Puis, longue marche dans les rues de Moscou que je découvre beaucoup plus agréable que je ne pensais (tout du moins ces quartiers du centre ville , je ne jugerais pas des autres que je n.ai pas vus)
 
 
Pour se réchauffer, un goûter qui n'a rien de moscovite, mais une fondue au chocolat, on n'y résiste pas…
 

MOSCOU J1

« La Flèche Rouge », le train qui nous mène à Moscou…
Des couchettes de grands confort avec oreillers et couette et,même un petit déjeuner.
C'est à 8heures ce,matin, que nous arrivons a,Moscou. Fatigués par une courte nuit, nous occupons notre matinée à une première visite de,la Place Rouge.
Sus cet angle, vous ne reconnaissez sans doute qu'avec un peu de mal. Sur la droite, une grande patinoire entourée de baraquements forains…
 
Et sous la grosse,bulle blanche, bien au chaud et isolé pour hiver, Lénine !
 
Cela nous nous empêche pas d'appréciers la dimension de la place.
 
Un peu déçu tout de même car le Mausolée est en travaux et ne rouvrira que fin mai. Donc Lénine, c'est raté pour nous.
 
 
 
 
Comme vous le voyez, pas la moindre trace de neige. La température est de -8°. Si l'epaisseur de neige est importante aux environs de Moscou, ici tout est parfaitement dégagé et nettoyé et comme le soleil est au rendez vous, les rues sont sèches. Donc, juste se couvrir mais pas de gadoue.
 
 
Pour cette première visite, un petit coup d.oeil à la Cathédrale de Kazan, assez jolie, toute rose,
 
puis nous nous dirigeons vers celle de Basile le Bienheureux.
 

Et ses bulbes multicolores
À chaque clochetons a chaque chapelles son Saint
 
On aime ou on aime pas, mais ici, c.est le plus emblématique style russe.
 
Et ma foi, j.aime assez
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les couleurs sont partout, à l'exterieur, mais aussi à l.interieur. ..
Dorures, icônes dorées sont selon moi un peu en excès
Mais je trouve les murs peints magnifiques,
les pastels ravissants.
Nous rentrons en métro. Notre première station à Moscou « Pl Revolioutsi » :
 
Départ des escaliers mécaniques,
 
Une allée centrale qui…
 
..dessert les quais
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
À 14 heures, après quelques courses, nous intégrons notre joli et grand studio. Stop les visites pour aujourd'hui , nous sommes épuisés. Cet après midi, c.est sieste (pour moi), iPod (pour Romain), lecture, tricot, lessive(un peu), soit la bulle (beaucoup)
 

ST PETERSBURG J5.

Cette dernière journée à St Petersburg, nous la consacrons en grande partie au Musée de l'Hermitage
 
Ce musée se situe dans cet immense palais composé entre autre du Palais d'hiver connu dans l'histoire pour ses Tsars bien sur, mais aussi et surtout par « la prise du Palais d'hiver », premier pas de,la révolution 1917
 
Vous détailler la visite serait un peu comme avoir la prétention de détailler la visite du Louvre…
 
Je me contenterais donc juste de quelques photos pour le plaisir des yeux. Photos que je classe par thèmes. Pourquoi ces œuvres plutôt que d 'autres ? Sans doute qu'elles touchent plus ma sensibilité. certaines sans doute vous paraîtrons connus
 
Des intérieurs gigantesques…
Une partie du grand escalier….
Plafond du grand escalier
 
 
Des pendules…
Une pendule à mécanisme dont les différentes pièces se mettent en mouvement toutes les heures
 
 
Des parquets fabuleux
 
 
 
 
 
 

Une petit tour en Asie, décidément Bouddha me poursuit partout…
 
 
Représentation de Lhassa
 
 
Des peintures, des icônes.
 
 
 
 
 
 
Des sculptures
 
 

Des vases
 
La salle du trône,
 
Nous ressortons du Musée le dos et les jambes en compote… Déjeuner enfin, il est 16h
 
Vers 18 heures, nous nous arrêtons pour un goûter luxueux au magnifique Grand Hotel, le plus prestigieux et luxueux a.u début du XXème siècle
 
Cette nuit, le train vers notre prochaine destination…
 

ST PETERSBURG J4

Ce matin, c'est joli et feutré … Il neige doucement
Au programme, pas grand chose, si ce ń´est déambuler le long des rues et des canaux…
Donc peu de commentaires, juste quelques images.
Pour le folklore…
 
Toujours pour le folklore
 
 
 
Nous reprenons le métro pour le musée politique que nous espérons ouvert aujourd'hui … Oui !
Moyen le musée, poussiéreux, vieillot, et à part en russe, tres peu de commentaire. Donc un peu déçus. c.est mon avis mais aussi celui de Romain.
Le bureau du PC début 17, le bureau de Lénine, le balcon ou Lenine proclamait quotidiennement des discours, des photos…
 
Et des affiches de propagande.
 
 
Un goûter avec jus d.orange de cheese cake (une spécialité de la guerre froide 😉
Puis a nouveau une grande balade en ville, traversee de la Neva… Et dîner coréen, pour être typique
 

St Petersburg J3

Je ne sais s'il s'agit du froid ou du décalage horaire, mais ce matin le réveil fut difficile pour nos deux. Bon, 10h nous réussissons péniblement à nous diriger vers le petit déj… Et midi, enfin, nous levons le camp.
 
Découverte des transports en commun locaux, métro, puis bus, pour nous rendre à Tsarkoi Selo (rebaptisé Poutckine) ou se trouve le Palais de Catherine
Bref cours d'histoire.Elisabeth 1 entreprend la construction du palais qu.elle baptise Palais de Catherine en l.honneur de sa mer Catherine1er
Ce dernier est redécoré agrandi enrichi en œuvres d.art par Catherine la Grande. Puis a son tour, Alexandra Fiodorovna, épouse de Nicolas II, le dernier Tsar, en fait un nid douillet pour sa petite famille et entreprend une rénovation plus classique, moins rococo (quand on voit le palais on se demande ce que c'etait avant).
Le Palais a été fortement endomagé lors du Siège de Leningrad. La rénovation à coûté une fortune, tout particulièrement celle de la Chambre d'Ambre. Si la contribution de l'état Russe fut colossale, l'Allemagne a également participé sans doute se sentant gênée par ses propres responsabilités dans cette destruction et la perte de l.ambre de la chambre d'Ambre mais aussi en signe de rapprochement entre les 2 pays. Schroeder et Poutine étaient présents ensembles, en 2003 lors du 300eme anniversaire de St Petersbur, pour de l'inauguration de la rénovation de la chambre d'ambre
 
Si vous ne comprenez pas tout, (c'est normal, je voulais vous faire travailler un peu) il y a internet. Ce petit lien pouŕ vous aider dans la chronologie des Tsarines :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_Romanov

Toit de la chapelle du Palais



Décoration des murs de l'escalier
Dans la salle de bal…
 
360° sur une salle d'apparat avec ses quartre fourneaux monumentaux
Pour un dîner en toute intimité
Passons maintenant aux,bonbonnières…. Les onzes pièces des appartements prives sont entièrement décorées de couleurs pastels
Ici un « minuscule » boudoir salle à manger,
Décoration d'un petit salon.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour le blog, la visite s'arrête là…
 
Après ce,long moment de visite historique, nous profitons du soleil pour parcourir un peu le magique parc sous ses couleurs hivernales
Ici, un petit pavillon, et au premier plan, un étang….
Un ca va, deux c.est trop ;-). Après le Palais de Catherine, nous renonçons à en visiter un autre pourtant juste à côté, le Palais d'Alexandre
 
Nous traversons à pied la petite ville de Tsarkoi Selo pour rejoindre la gare. Afin d.ameliorer notre connaissance des transports locaux, c'est en train que nous rejoignons Piters (et oui, nous sommes à présents intimes)
Puis ré métro. Si ce n.est pas Moscou, certaines stations ici valent vraiment le détour.

Un escalier qui nous ramène presque à la surface… La profondeur du métro est impressionnante La photo ne rend pas vraiment la réalité de la longueur de l.escalier.
Cette porte s'ouvre, lorsque le métro arrive. Il s.agit d'une des portes d'accès au wagon…. Ces portes sont métalliques et épaisses de près de 10cm. Double emploi pour stations de métro : à la fois entrer et sortir du métro (normal ) ,mais aussi abri antinucléaire
Retour a l'hôtel , petite remise en ordre de,l.allure et direction un tout petit restau dans une cave voûtée. Ici,que des russes et des petits prix. Bortch et jus d.orange pour Romain, harengs et une bière pour moi. Nous sommes tous les deux en grande discussion sur les sports occidentaux et. Orientaux… l.attitude des joueurs, des supporters… quand un Monsieur arrive et nous sert une Vodka… Euh…gentil, merci…
Le copain du Monsieur s.approche pour nous parler. Il comprend vite que je n'y comprends rien mais que Romain peut parler quelques mots Alors hésitant (normal, depuis que nous étions la ils avaient bu au moins 3 bière et vidé un bouteille de Vodka), il explique à Romain des trucs et des machins. Je vois Romain se pencher, écouter se concentrer puis un rictus, il se mord la lèvres près à éclater de rire tant l'incompréhension est grande. Heureusement la serveuse approche et demande au Monsieur de nous laisser. L.incompréhensible dialogue aurait ou durer toute la nuit !
Je dispense Romain de vider son petit verre et boit le mien d.ailleurs plutôt bon. Et maintenant j.ai mal à la tête.
 

En arrivant au restaurant le route et était parfaitement dégagée et sèche, en sortant…
 

St Petersburg J2

Notre guide ce matin est un peu en retard. Il y a plein d’embouteillages, tout le monde se précipite dans les magasins pour acheter des cadeaux, des fleurs… Et oui, demain c.est le 8 mars. Et que se passe-t-il le 8 mars ? C’est un jour très fêté eńRussie, un jour très important,ou l’on fait plein de cadeaux (je suis sérieuse ) : la Fête des Femmes !!!! Messieurs les Français, vous avez de leçons à prendre ici.

Avec notre adorable guide, nous retrouvons Vladimir, notre chauffeur de taxi.
Je ne rentrerai pas dans les détails de tous ce que nous avons vu, tout ce qui nous a été expliqué.
Il y a plein d’Eglise et de Basiliques ici, mais un grand nombre d’entre elles sont plutôt des musées Nous nous arrêtons près d’une adorable église
dont le fonction principale reste les Offices… Cet endroit est important car au delà d’un lieu ou la population vient se recueillir , c’est la seule église qui est restée « en activité » durant toute la période stalinienne.
Il était bien sur un dangereux d’y venir, mais les matriochkas qui s’y rendaient très régulièrement n’y ont jamais été inquiétées.
Nous repartons dans notre taxi, traversons la Neva, et
Nous arrêtons un moment devant le croiseur « Aurore » celui la même qui tira un coup de canon a blanc pour lancer les hostilités vers le Palais d.Hiver : premier signe e la Révolution dOctobre ».
Ici, Romain en discussion avec Ivan le Terrible….
Puis le Forteresse « Pierre et Paul » (peu de photos extérieures car en rénovation et donc en partie sous les echaffaudages)
C’est ici que l.on peut voir les tombeaux des différents Tsar et leur famille proche. Ici aussi que se trouvent depuis 1997, les restes retrouvés de Nicolas Ii et sa famille.
avec Алена (Aliona), notre guide….













Un moment magique s.offre à nous a la sortie. Des chanteurs de renommée répètent dans un salle à l’acoustique parfaite. Nous les rejoignons pour assister à un mini concert privé (rien que nous….) Seulement une chanson mais un moment d.enchantement que même Romain apprécie a sa juste valeur. Je me propose de lui offrir le disque, mais il ne faut pas exagéré :-).
Je filme ce joli moment (pas vraiment caméra woman la fille). – pour le mise en ligne, j.ai du mal, alors peut être plus tard si je n.y arrive pas.








Avant de quitter Алена, une photo main dans la main avec Pierre 1er, fondateur de cette magnifique ville

Nous repartons tous les deux. Une grignotte devant une gargote de rue, direction le Musée politique de la ville (zut fermé). Et retour vers l.hotel a pied. Une longue promenade, mais splendide, froide et magnifiquement ensoleillée.
Nous enjambons la Neva, au loin, le palais de l’Hermitage.
Romain, sur la Neva…
(Je n’abuserais pas des photos, car je ne faudrait pas que le monsieur me fasse la tête.
Une rue, proche de l’hotel, à la sortie de la Place du Palais (à noter le nombre et le diamètre des gouttières)

ST PETERSBURG J1

Un voyage qui s'est fort bien passé. Un gentil chauffeur qui nous explique par ou nous passons
 
Une arrivée à l'hotel fâcheuse puisque ma réservation pour un chambre twin s'est soldée par une double… Et la question : « qui dormira,parterre ??? »
Une explication avec la réception : il n'y a plus de twin…rrhh, je vois rouge (ici ça peut rappeller de mauvais souvenirs ;-))
Quelques coups de fil, un peu attente et…
je me retrouve dans une chambre attenante à l'autre donc chacun chez soit, chacun sa chambre et côte à côte !!!!
Apres avoir rapidement déposé nos affaires, nous partons nez au vent nous promener le long d'uń petit canal
Pas tres chaud dans ce pays… et pourtant le thermomètre ne marque que 0°, mais,il y a du vent. (Quand je pense que le Romain prétendait partir en sweat shirt car à cette température il a trop chaud… en rentrant ce soir,il m'a dit que demain il mettra un pull de plus et des gants… – à noter qu.il est parti en tennis !-)
 
 
 
 
 
Donc charmante promenade le long du canal, autour de la, »Basilique du Sang´Versé »'
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
C'est comme un petit air de Russie :
Et après dîner, un petit tour près de l'Hermitage
Pour ce premier soir, cela suffit car demain nous nous leverons a 8h30 mais avec 3 heures de décalage horaire , ça va faire drôle,,,,,
 

Avant le départ….

Quelques heures a préparer un nouveau blog pour que vous puissiez m’accompagner  ou plutôt « Nous » accompagner puisque c’est avec mon charmant  et grand neveu Romain que je pars pour quelques jours…  Après le blog, les valises….. là-bas, il fait froid, très froid et il neige !