BAGAN J5

 
Après une matinée à buller un peu : quelques photos pour Anne-Marie, piscine pour moi, nous voici réparties sur une charrette..

La journée fut plus riche que prévue.
 
 
Direction quelques temples que nous n'avons pas vu, plus isolés dans la campagne.
Merci à Anne-Marie d'avoir voulu voir ce site conseillé par le « guide du Routard ». Splendide. Pour moi peut être mon temple préférez.
Non seulement ce bâtiment de briques est d'une grande finesse, mais a l'intérieur un grand nombre de fresques :
 
 
 
 
Et bien sur, un grand Bouddha doré, puis redoré par des petites feuilles d'or. Une échelle à disposition pour placer son offrande ou bon nous semble…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Direction maintenant le temple d'où nous attendons le coucher du soleil…
 
 
 
 
 
 
L:escalier pour monter à la terrasse est tout éclairé de bougies !
 
 
 
 
De la terrasse, une vue à 360°…. et partout, tout autour des temples
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le coucher du soleil est un peu décevant.
 
Si nous n'avons pas le plaisir de voir rougeoyer les temples et la campagne, le ciel est magnifique
 
 
Il fait nuit, lorsqu'en charrette nous rejoignons la ville. Partout sur les temples des petites lumières scintillent : nous sommes Full Moon Day… (Et oui, ici, non seulement, c'est la fête pour la pleine lune, mais c'est la fête aussi une journée entière pour cette pleine lune…. C'est donc la raison pour laquelle les ateliers que nous voulions visiter, mais aussi le marché et certaines boutiques étaient fermés)
Revenons à,ces petites lumières : pour Fêter la pleine lune, un grand nombre de terrasses de temples sont bordés d'une multitude de bougies.
 
Nous continuons clopin clouant vers la ville avec à notre droite, très basse une énorme et somptueuse lune rousse.. Encore un incroyable moment de pure magie : le cheval, la campagne de nuit, la lune, les bougies autour des temple….
 
Nous pénètreront en ville, et la aussi devant la majorité des boutiques, des petites bougies..
 
De même sur les marches de notre hotel
Et la salle de restaurant s'est déplacée ce soir : dîner dans le jardin au bord de la.piscine (et oui, ici c'est le luxe pour un prix raisonnable). Et sur la piscine flottent des lampions.
 
Merci Madame la Lune de nous avoir offert un tel spectacle !
 

BAGAN J/4 – Mt Popa

Ce matin, j'ai repris la forme et Anne-Marie aussi. Nous partons.donc,,en taxi, vers le Mont Popa.
Quelques 700 marches à grimper, pieds nus bien sur, pour accéder au temple. Anne-Marie adopte un nouveau look : un gros bobo recouvert d'un pansement, sur le dessus du pied, lui permet d'obtenir la permission de monter avec une chaussette…
Nous sommes un peu inquiétes, car les guides que nous avons lus préviennent que la montée est pénible, pieds nus dans des escaliers rugueux et d'une grande saleté causée en particulier par la multitude de singes qui non contents de nous faire marcher dans leur excréments, sautent sur les passants…
Une vingtaine de marches après le départ, un singe m'attrape la jambe en passant…. c'est mal parti, je sens que je vais faire demi-tour…
Et non. La Birmanie s'ouvre aux touristes et beaucoup de choses.changent. Ainsi,,les escaliers ont été refaits, ils sont couverts par des toits et sont revêtus de carrelage nettoyé en permanence (donations for the cleaning, please !). Les singes, mise à part en bas, vers le village, ne font plus partie du décor. Une tradition perdue et tant mieux
 
Ce temple se trouve sur un piton rocheux à 730 mètres l'altitude ( pour environ 60 m a Bagan). Ce pitou n'est autre qu'une colonne de lave solidifiée.
Le Mont Popa est le plus grand liede concentration de Nat du pays, c'est également un temple bouddhiste. C'est un des principaux lieux de pèlerinage du pays et ceci,depuis …. Jusqu'au 11ème siècle, les rois s'y rendaient avant d'entamer leur règne.
Outres les offrandes divers, les donations sont très importantes. Elles représenteraient entre 10 et 30% des revenus des Birmans …
Ici, empreinte des pieds de Bouddha
La représentation des Nat paraît, pour nous, d'un style extrêmement kitch!..
Une profonde dévotion chez l'ensemble des pèlerins.
Un petit groupe d'ados me demande,de les prendre en photo. Chose faite.
Mais ils n'ont pas d'ordi et je n'ai pas le moyen de leur envoyer la photo sur leur téléphone. Alors je leur ai donné l'adresse du blog afin qu'ils retrouvent leurs photos. J'espère qu'ils pourront se connecter sur le site.
Une femme préparant des offrandes sous forme de bouquets…
Un gong
Vendeuse de fruits
Pour celle (qui se reconnaîtra) qui m'a demandée des éléphants… (Désolée je n'ai pas mieux pour le moment)
Nous reprenons notre taxi… quelques pâtes sautées en cours de routes… et nous traversons un paysage très vert dont le relief est donné par les palmiers.
En cours de route atelier la spécialité locale, le sucre de palme et ses dérivés
Beaucoup de monde, a pied, le long de la route…
Un alambic local pour la fabrication du.whisky local (alcool de palme)
Mais ou vont ils donc….
… Et eux ?
Visite terminée, et hop, en voiture, direction Bagan !
Là, notre chauffeur nous propose de nous rendre à une grande fête qui a lieu une fois par an dans un village proche. Un Bouddha Festival cet après midi et durant cette prochaine nuit de pleine lune.
Bien entendu, nous sommes partantes
Tous ces gens a pied, ces voitures (diverses), se rendent au même endroit : a la fête.
Voitures, motos, char à,bœufs forme un sympathique embouteillage
Nous traversons le petit village constitué de maisons aux murs de feuilles de palmes tissés. Sur les sols en terre battue, une propreté remarquable.
Voilà , nous y sommes. À première vue une sorte de fêtes foraine , un manège, des ventes de jouets (dont beaucoup d'armes en plastique), ventes de vêtements, de fruits, canne à sucre, beignets…
Un peu plus loin, nous découvrons un immense « parking ». Les bœufs ont été dételés, les charrettes sont rangées en cercle, autour d'une grande de place au se tient une scène. Les meilleures places pour assister au spectacle ce soir : Assis dans les charrettes, donc un peu surélevé…
Pour cette fête exceptionnel, tout le monde s'est fait beau. Des maquillages apparaissent, la thanaka est souvent artistiquement appliqué, en parti luire sur les enfants
Une femme se maquillant au Thanaka…
C'est pourtant interdit, mais c'est perchés sur un stUpa que des enfants.attendent la suite du,programme.
Au niveau de charrettes, la vie s'organise.
Derrière, les animaux mènent leur vie tranquillement
Un cortège de femmes apportent des offrandes
Dans le secteur des restau buvette, un stand de soutien à Aunh Saan.Suu Kyi. Nous y sommes accueillies les bras ouverts.
On achète un calendrier à l'effigie de « La Dame de Rangoon », on nous offre des galettes…
Sourire d'une jeune fille
De la musique de la musique. Hou. Que c'est fort !! Une sorte de rock birman endiablé ! (Les décibels sont au Max) – un bruit incroyable. Les tympans risquent de s'en souvenir longtemps (là, je ne plaisante pas du tout).
Que des garçons. Je suis certaine que les filles seront bientôt la aussi … Chaque chose en son temps, le pays commence juste à s'ouvrir
C'est la préparation à la full moon party !!
Et pour ce faire, une sono comme je n'en ai jamais vu !
Et la sono est mobile !
Juste a côté . Comment font-ils pour rester stoïques ?
Un petit bonze à l'air triste nous suit un moment… Son jouet toujours à portée de main : drôle de jouet pour un moinillon !..
Un moment unique pour nous.
La fête, des sourires partout, un accueil très chaleureux. À leur façon de nous regarder, nous étions sans doute pour certains un peu l'invité surprise. Ils semblaient très fiers de notre présence et nous redemandaient des photos
En repartant un embouteillage .!!!
En bord de route, des travaux de réfection de la chaussée.
Les femmes sont très présentés sur ces chantiers
(Désolée pour le contre jour, mais il y a des moment on fait ce que l'on peut…)
Retour à l'hôtel
Et pour terminer cette journée pleine de surprise, ce coir, à Bagan, en cette nuit de full moon , ce sont des pétards, de petits feux d'artifice et des bougies…
Le choix de photos fut difficile après une telle journée. Heureusement la wifi fonctionne magnifiquement bien ici, mais ne rêvez pas, il n'y aura pas autant de photos tous les jours !
 

BAGAN J/3

Pas trop en forme ce matin… Après le petit déjeuner, nous trainons des pieds pour partir. Puis je me recouche est dors 2 heures… Enfin à midi et demie, nous nous décidons. Départ,pour Old Bagan ou nous visitons un atelier de laques (la spécialité locale).
Les couleurs sont déposées les une après les autres dans les minuscules sillons que ces femmes gravent sur la laque.
 
Préparation des couleurs à partir de minéraux.
Entre chaques couleurs, les pièces sont finement poncées à l'eau
Ici, une série de pots nous explique la fabrication des laques. Un premier support en bambou ou en bois est poncé puis laqué. Ré ponçage puis laque (végétale).. (Quelque 3 fois)… Puis application d'un voile de coton et laquage avec un mélange de laque et d'os de bœuf. Puis ponçage et laquage….Viennent ensuite les dépôts de peintures couleurs après couleurs , avec entre chaque couleur un ponçage … Au total, un minimum de 14 couches pour les laques de qualité …
Pas vraiment donné et ça se comprend mais infiniment moins cher qu'en France.
Après cette séance technique, nous repartons dans notre charrette
Visite d'un joli temple sous le soleil déchinant.
 
Nous découvrons en chemin, un très ancien monastère en bois. Fort abîmé par le temps et les intempéries , il semble fermé. Nous entrons dans une grande salle très sombre. Au hasard, je flash … Magnifique. Des mur sculptés, d'ancien coffre en bois…
Nous sommes très contente de notre découverte un peu en dehors des principaux monuments mentionnés. D'autant que ce petit monastère se trouve dans un minuscule village près du fleuve. L'endroit est paisible, toujours des sourires, toujours une grande pauvreté.
Une jeune femme me propose pour 1$ quelques bibelots que je refuse. Je sors de mon sac 2 petits flacons de shampoing récupérer dans les hôtels, lui donne et n'accepte rien en échange. Après avoir couru ranger son »trésor » la jeune femme revient et se confond en remerciements…
 
 
 
 
 
Nous rentrons a l'hôtel, toutes les 2 très fatiguées. Pour ma part, je suis épuisée, migraine, mal au cœur…pour le dîner je me contente d'un thé au gingembre et à 8 heures, je m'effondre pour près de 12 heures de sommeil.
Le réveil me retrouvera en pleine forme. Tout cela ne serait il pas le contre coup de notre journée vélo et pedibus ou je n'ai trouvé de mieux que d'oublier chapeau et lunettes. Et il faisait vraiment tres chaud ! … Pas futée, la fille.
 

BAGAN /J2.

Tout d'abord, quelques mots sur BAGAN
 
Il s'agit d'un site de 42km2 constitué d'une multitude de pagodes, temples et stupas construits entre le 11ème et 13eme siècles. Sur les quelques 4000 à l'origine, il en reste plus de 2000 encore debout. Le bouddhisme est ici présent à chaque détour de chemins.
Le site se situe sur le bord du fleuve Irrawady, dans une large plaine chaude et sablonneuse (sans doute du aux innondations du fleuve. Pas de forêt ici. L'ensemble des monuments est construit en brique et sans doute est ce les quatites très importantes de bois utilisée a chauffer les fours des briqueteries qui ont causé une déforestation de cette plaine.
Ce lui est magique. Cette immense plaine reste une zone rurale avec des champs plus ou moins cultivés à perte de vue. Champs aux milieu desquels surgissent de partout des monuments, du petit stupas a l'immense temple. Ce sont des moments fantastiques que de se promener ici en vélo ou en charrette à cheval et les photos ne peuvent d'écrire ce que voient nos yeux…
 
Tout ceci, pour vous dire que je ne donnerais que très peu de noms précis des lieux visités (je suis d'ailleurs incapable de les mémoriser). Je vous présente juste quelques photos afin d' essayer de vous faire partager nos ressentis.
En ce qui concerne les temples, c'est l'aspect extérieur qui procure la magie du site (sauf exception, les intérieurs sont souvent dépourvus de décoration et ce ne sont essentiellement que de longs couloirs sans grand intérêt – impression que vous n'aurez sans doute pas en regardant les photos).
 
Un temple monumental.
La pagode ANANDA : J'ai volontairement laissé sur cette photo la tête de quelques visiteurs afin de donner une échelle de grandeur.
Un des battants d'une double porte (quelques 5 mètres de haut…)
 
 
Buddhas, au pied de l'immense Buddha
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
De la plus petite niche, a la plus grande, des Buddhas…
 
 
 
 
A la sortie du temple, une cabine téléphonique…
Au milieu de nulle part, au milieu des temples….
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Petit temple, tout en finesse, discret, entouré de champs.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
a l'intérieur :
Entièrement décoré de fresques reproduisants des scènes de la,vie de Buddha.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sur un mur, une merveille.
 
Le coucher du soleil approche. Perchées sur un petit toit-terrasse, nous passons un moment inoubliable.Seules, nous observons la campagne, les temples, les pagodes changer de couleurs. De la musique nous parviens d'un temple éloigné… Nous restons là une heure juste à regarder…
 
Marchands du temples… Cloches, clochettes, gongs….
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
A moins que vous ne préfériez des marionnettes… Il y a aussi de beaux objets en laque !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Si vous avez des commandes, je suis à votre disposition.
 
 
Une femme dans les champs….
 
 
 
La-bas tout au fond, la montagne et le mont Bopa ou nous irons demain.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Il faisait très chaud aujourd'hui sur notre vélo… Mais c'était un rêve éveillé. Un mélange de nature et de richesse culturelle. Des instants hors du temps.
 

BAGAN /J1

Un peu difficile de ce lever ce matin…
Bon 9h30, c'est parti.
 
Petit tour au marché ou je m'achète une tenue birmane : le longyi noir, brodé et sa chemise : super pratique, joli et tout pour l'équivalent de 15 euro
 
Je parlais précédemment de la coutume local de s'enduire le visage de crème à base de poudre thanakha. Il s'agit de ces buchettes elles sont frottées sur une plaque en pierre, comme ceci, afin d'obtenir une poudre.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous repartons à pied
Jusqu'à la pagode Shwezigon.
 
Il s'agit d'une des plus belles et des plus vénérées du pays, fin de sa construction 1090. Elle contiendrait un,os frontal de Buddha ainsi que la réplique d'une de ses dents
 
Tout autour, un grand nombre de salles de prières et de repos de style birman traditionnel.
Dans celle-ci, présentation des 37 nats (il s'agit d'esprits qu'il est important de se concilier). (La vitrine est salle, dommage)
 
Celle-ci finement décorée est soutenue par des piliers recouverts de mosaïque
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vieille femme vendant des colliers de fleurs comme offrandes
 
Dans cette jolie salle, les statues représentent plusieurs épisodes important de la vie du prince Siddarta. Il rencontre son ennemi Mara, un vieillard, un homme proche de la mort, la mort elle même (au fond à droite), couchée.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ici, une femme vend des feuilles d'or….
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'on observe sur ce Buddha, les boursoufflures dues à la surcharge des feuilles d'or.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ici, le reflet de la pagode dans un petit creux rempli d'eau. Il s'agit d'un ingénieux système permettant de vérifier la rectitude du bâtiment, lors de sa construction.
 
 
Bonze en méditation.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Après la visite d'un autre temple dans lequel subsistent des peinture, nous poursuivront notre balade (pédestre aujourd'hui), par la tranversée du village, en bordure de l'irrawadi dans ce quartier vit une population extrêmement pauvre (peu de,photos : un peu de descence.. ) dans de minuscules baraques en bambou. Tout ceci n'empêche pas les sourires et les petits signes de gentillesse.
 
Au bord du fleuve, pêche, nettoyage du linge, toilette, des enfants qui jouent, la famille cochon.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce jeune homme est heureux de nous montrer les résultat de sa pêche.
 
 
Une jeune fille nous prend en sympathie, nous explique qu'elle a perdu ses parents. Elle nous prends par la main et nous accompagne un moment en nous appelant maman. Elle nous demande de la prendre en photo en sa compagnie.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Peut être cela n'est il qu'une,histoire pour gagner un petit billet (que nous lui donnons), mais elle semble réellement sincère. Un moment très émouvant.
 
 
Une Nouvelle journée est passée. Nous tout de même longtemps marché sous un soleil ardent (et pieds nus dans les temples, ça brûle la plante des pieds . Il y a ici beaucoup d'arbres, merci à eux pour leurs ombres bienfaitrices… C'est donc claquées, en sueur et poussiéreuses que nous rentrons à l'hôtel ou la piscine nous tend les bras.
 
Demain, debout 7 heures. Même si cela en etonne certains (et oui je peux le faire), nous partons en vélo… Direction Old BAGAN ou sont regroupés un nombres important de temples. Je le sens, il va faire chaud !!!


——––––––
Incroyable mais vrai, ici le wifi fonctionne plutôt très bien. Profitons en…
 
 

MANDALAY / BAGAN

Taxi, puis à 8h30, départ du bus vers BAGAN. Si le bus est très correct avec air con et music a gogo 😾, il faut bien dire que les places du fond sont réduites : moins d'espace qu'entre les autres rangées. Autres rangées qui peuvent incliner les sièges, elles
Petite discussion et j'arrive à m'installer sur le siège central donc étendre les jambes… Ouf / Soit si problème je décolle et tel superman parcours la totalité du bus…
 
Arrivée en avance, c'est à dire vers 15 heures après avoir parcouru moins de 300 km. L'état des routes vous l'aurez compris n'est pas excellent. Bon aujourd'hui nous jouons à Orangina.
 
On récupère nos bagages et départ en horse car vers l'hôtel
Oh, mais ça à.l'air superbe par ici…
 
Nous avons le temps de découvrir l'environnement puis notre petit cheval nous emmène au Thande Hotel (4km), mais.nous sommes au Thante Hotel a deux km (à l'opposé de notre lieu d'arrivée. Donc 4+4+2, nous,parcourons 10 km dans notre carrosse….
Enfin notre hôtel, génial, des petits bungalows dans,un jardin et même une piscine…
 
_________________________________________
Résultat du jeu d'hier : il y a 3 boas… Des questions ?
 

Mandalay J 3

Début de journée à courrir pour trouver un bateau qui nous conduira à BAGAN. La chance est avec nous. 😉 aucun bateau jeudi !!! Dommage. Nouveau petit tour en taxi jusque la gare routière ou nous achetons 2 billets (les derniers places au fond du bus…)
 
Bon maintenant, c'est parti. Un premier temple sans grand intérêt, mais que le,chauffeur tient a nous montrer, puisqu'il est protégé par de très vénérables boa !! J'adore
 
 
Petit jeu : combien voyez vous de ces charmantes bêtes ?
 
Dans cette partie du temples, des statuettes diverses, représentant des esprits (Nat). Plusieurs petits gongs et tambours qu'il faut frapper pour appeler la protection des esprits (des gentils à priori)
Nous profitons du lieux pour visiter l'ancien temple détruit et ses innombrables stupas. Endroit isolé dans la nature, ou vivent quelques familles. Les flèches des stupas alternent avec les cocotiers , magnifique.
 
 
Puis retour au temple ou nous achetons quelques fruits et plus particulièrement un gros fruit vert au goût de poire et des oranges.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une charmante fillette
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Me montre son cahier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Retour en ville et visite de l'artisananat de feuille d'or. Un petit morceau d'or est laminé,, coupé en petits morceaux intercales entre des,feuilles de papier de bambou
 
 
Ce bloc est frappé durant 2 heures. Poids de la masse 3 kg….
 
Puis des femmes redécouppent les feuilles en petit morceau… dans du papier… On refait un bloc, on refrappe…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et ainsi de suite : 24g d'or donneront 2200 feuilles d'or et 5 heures de frappe.
 
Ces feuilles sont vendus dans les temples. Outre les offrandes, les fidèles achètent ces feuilles pour en recouvrir leur Buddha. Ainsi certaines statues ont des pieds ou des mains d'apparence boursoufflée par le nombre de feuilles dont ils sont recouverts.
 
 
Il est midi. Nous nous arrêtons dans un restaurant fréquenté essentiellement par les locaux. Pour un prix modique (environ. 3€), nous dégustons un (j'ai oublié le nom )
Dans un petit plat un curry (peu épicé ) de poulet, bœuf, por, mouton… ou poisson, au,choix. + une assiette de riz + une multitude de petits plats plus ou moins épicés (légumes vers, maïs, patates, crudités, pate de poissons, piments…) On mélange ce que l'on veut, comme bon nous semble. On regle ainsi la force des épices… Absolument délicieux.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Petite sieste et visite du Palais royal. Assez peu intéressant. L'origine a été bombardé en 1944. Et ce n'est donc qu'une reproduction que nous voyons
Le palais est entouré dans gigantesque parc que nous ne pouvons visiter puisque des garnisons y sont installées.
Direction maintenant de la colline de MANDALAY. Cette colline est un « rendez vous » de pagode.
 
Dont la Pagode Kuthodaw : qualifiée de plus grand livre du monde…
 
il s'agit d'alignement de 729 petites pagodes blanches,
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Chacune renfermant une « page » des lois de Buddha.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et pour vénérer les lieux, entre autres offrandes, de délicieuse et odorantes « fleurs d'argent » Ce sourire nous fait craquer et là, nous sommes bien obligées d'acheter
 
Un autre moment superbe, fut la visite des anciens appartements du prince. Sur le même modèle que le Palais Royal, mais authentique, nous découvrons une nouvelle merveille de demeure en bois.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Heureuse de sa journée, Anne-Marie en grande conversation avec un bonze.
 
 
Nous finissons bien sur notre journée au sommet de la colline,pour assister au coucher du soleil… Superbe, mais beaucoup de touristes.
 

MANDALAY J2

Comme je vous l'avais dit, nous,nous sommes levée à 4 heures ce matin pour assister, dans la pagode Mahamuni
à la toilette de Boudhha… Dans ce grand temple de MANDALAY, le matin nombre de fidèles viennent ce recueillir, pendant que des bonzes, »astiquent » énergiquement, durant une heure), la face recouverte de feuilles d'or, de ce Bouddha
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et comme il va faire chaud, il ne pas oublier de l'eventer…
Puis direction le magnifique pont de U BEIN. C'est le plus long pont du monde construit uniquement en teck. (1200 m) construit en 1849 le bois et les.piliers sont en teck et proviennent d'un monastère a l'abandon. C'est la que nous assistons au levée du soleil. (Vous le reconnaissez peut etre, il s'agit que meme pont que celui qui,orne un mur de mon salon…)
Moment magnifique dans le calme de ce grand lac ou la vie s'éveille. Nous croisons quelques moines, quelques locaux qui,pratiquent leur,gymnastique matinale, et quelques bicyclettes chargées : toute l'activité de l'arrivée touristique du pont se met en place. (les touristes viennent ici dans la journée et surtout pour le coucher du soleil : nous sommes tranquilles)
Enfin un café ! Assises au bord du lac en observant les pêcheurs au loin, nous sommes ravie d'avoir fait l'effort de nous lever tôt.
 
 
Notre journée se poursuit par la visite de. ' immense temple tout blanc…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Puis visite d'un immense monastère (1400 moines), ou nous assistons a la preparation de ceux-ci pour le dejeuner. Visites des cuisines :
 
Le rice cooker
Plus tard dans la journée , a partir d'un temple situé en bordure de fleuve, nous découvrons un panorama magnifique : face à nous, au loin des collines verdoyantes parsemées d'une multitude de pagodes et de monastères aux clochetons dorées (ici très zoomee une partie de ce panorama)
 
Si les temples extérieurement sont des bijoux généralement blancs et dorés, l'intérieur, il faut bien le dire nous laisse dubitatives. Des Bouddhas, des Buddhas de toutes tailles, dores et il faut bien le dire plutôt kitchs comme celui-ci, auréolé de néons clignotants de toutes les couleurs…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour la fin de journee, INWA, charmante petite ile ou nous nous promenons dans une « horse car » ,(chemins defoncés, aie le dos…)
En cette fin de.journee, les touristes évacuent les lieux… Merveilles, une fois encore nous voici seule dans la campagne, le soleil déjà très bas procure une lumière superbe et temples et pagodes se.refletent dans les nombreux champs inondés, étangs et,rivières. (Appareil,photos en,pannes ! Quelques photos ulterieurement (je vais les piquer à Anne Marie)
 
 
************************
 
La Birmanie, c'est aussi : un climat général paraissant calme et tranquille. Une population charmante, adorable, prevenante. Des sourires de la gentilesse…
Beaucoup de.pauvreté, des conditions de vie difficiles des travaux tres rudes, (comme souvent,en Asie),
 
mais aussi, quelques barricades en attente au coin d'une rue,
Des militaires qui encaissent le peage de certaines route….
********************
 
Trois SCENES ADORABLES…
 
Une maman et sa soeur devant LE bébé …
 
 
 
 
Un petit signe de cette petite fillette intimidée.
 
 
 
Cette fillette.est joliment « maquillée » comme un grand nombre de femmes, fillettes et quelques hommes,,
 
Ce « maquillage » est un cosmétique local,c'est une pâte, obtenue à partir de buchettes en vente sur les,marchés et issues de l'écorce d'un arbre , le Thanakha, la pâte étalée a l'aide de brosses a dents a de multiples fonctions : protection solaire, anti transpirant, antiseptique, de plus il rend la peau jolie et douce (je ne l'ai pas essayée)
 
Tiens, une cloche….
 
Nous rentrons épuisees et ravies de cette longue, tres longue et très riche journee… Plus qu'une chose nous interesse : le lit …
 
 
A noter :
  • Devant la lenteur du Wifi ici, il est possible que certains jours je ne mette que très peu de,photos en ligne…
  • Souvent, j'allège au maximum le poids des photos mises en ligne. Aussi, si vous en regardez en pleine page, ne soyez pas étonné de la qualité médiocre
 

MANDALAY J1

Toutes premières impressions en,quittant l'aéroport :
La saison des pluies vient de se terminer, la campagne est toute verte, quelques champs encore inondés…
C'est sous un ciel tout bleu que nous.empruntons une belle double voie qui nous mène,vers Mandalay, situee à 50km de là.
Voyons… Quelque chose ne va pas ??? Nous sommes bien sur les voies de droite… Le taxi roule à droite… Mais ?? Le volant lui aussi est à droite !!! Et oui, malgré le passage des anglais, sur conseil des astrologues à circulation à été rétablie à.droite, mais la majorité des voitures viennent de Thaïlande.
 
Mise a part notre taxi, cette route est utilisée par quelques motos, bon nombre de chars à bœufs, des.velos, quelques piétons
Au loin, se dessinent les flèches dorées de quelques pagodes.
 
Nous entrons dans la ville… Comme partout en Asie, beaucoup de voitures, échoppes et carrioles ambulantes proposants à manger : plats chauds, fruits, fritures…
 
 
Des touristes partageant notre taxi on essuyé des refus, par manque de place dans quelques guesthouses… pour nous tout va bien, nous voici dans notre petit hotel réservé par Anne-Marie…
 
Déjeuner juste à côté de notre hotel pour l'équivalent de 3€ pour nous 2 (y compris un merveilleux jus de fruits de la.passions, frais)
 
 
 
 
Allez on se bougent : nous fixons le prix d'un taxi afin de nous rendre auMonastere Shwer in Bin
 
Monastère qui date du 18eme siècle. Très jolie bâtiment tout en bois ciselé, sur pilotis. Le Monastère,se situe dans un grand jardin ombragé
 
Lieu de calme et de Sérénité
 
 
 
En sortant de ce bâtiment, nous croisons une nuée de papillons roses : bonzesses de tous âges
 
Notre promenade nous amène au bord du fleuve Iradawi. Immense fleuve qui traverse la Birmanie et qui n'a rien a envier au Mékong.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Difficultés de chargement… J'essaie de compléter demain….
 
 
 
Pour finir la,journée, nous avons rendez vous avec notre chausseur de taxi. Taxi, taxi ? Taxi !!
Impossible de le retrouver
Après une longue marche à la recherche de notre chauffeur, il nous faut trouver une solution. Nous refusons le cyclo pousse local (j'en reparlerai) , mais impossible de trouver une voiture.
C'est donc chacune sur une moto que nous rentrons. Un peu nerveux mon chauffeur !!! carrefours coupés en diagonales, respect imposé par le Klaxon… Tiens un raccourci par le parking payant : mais on ne paie pas, donc slalom entre les préposés aux tickets…. Il va sans dire que casque ou autres éléments de sécurité sont en option. Et je paie pour ça ! ..tout va bien, bien arrivée. Anne Marie arrive quelques minutes après mois, peu enthousiaste de son aventure.
 
 
 
Allez stop ! Maintenant au lit, car levé a 4heures du mat ! Je vous raconterais.
 

Bangkok

Me voici donc à Bangkok, ou je retrouve, avec grand plaisir Anne-Marie (avec qui j’avais séjourné au Cambodge). C’est toutes les deux que nous partons : Michelle retenue par son Boss ne nous accompagnera pas (mais j’en suis convaincue, elle suivra attentivement notre périple)
Ce dimanche, une rapide visite de Bangkok :
(Non, les photos ne sont pas de moi!..)
Visite de la maison de Jim Thompson , havre de paix dans cette ville tentaculaire…
Déjeuner dans une gargote d’un embarcadère sur le Tchao Phraya (le fleuve qui traverse Bangkok) promenade aux alentours. les magnifiques Wats (temples) thailandais ne nous tentent guere : des demain, nous allons en decouvrir de merveilleux …..
Retour a l’hotel par le fleuve puis le métro.
Une bonne douche s’impose.
Dîner, et l’on bouche nos valises car demain matin, c’est Le départ vers notre destination tant attendue…
Je vous promets alors, votre feuilleton quotidien…Une seule réserve : l’état des communication WiFi sur place ???Il se peut donc que parfois je ne puisse me connecter durant 1,2 jours au plus… Mais les articles seront prêts et dès que possible, je les mettrais en ligne. Donc si certains jours, il n’y a rien, d’autres jours, les articles couvriront une plus longue période.
Et si vous voulez en savoir plus sur ce voyage, en avoir un vision differente,
vous pourrez aussi vous connecter au blog d’Anne-Marie, en cliquant sur ce lien :
Vous retrouverez cette adresse web, en bas de la partie droite de mon blog

J-4

Très très bientôt, la nouvelle destination !
Faire ses,valises, objectif un sac d’une douzaine de kilos, pas si simple :
Il fera chaud,voir très chaud mais ce n’est,pas Bali :
Une population très pratiquante et encore peu habituée aux touristes.
Adieu mini jupes et débardeurs…
Prévoir plutôt de couvrir ses épaules et si shorts il y a, les prévoir plutôt longs
À certains endroits, tôt le matin, il peut faire plutôt frisquet donc…
Et,les chaussures ! Dilemme …
des marches à monter, à descendre, des chemins caillouteux, parfois sans doutes quelques grottes,
bien sombres, aux marches humides,et couvertes de mousse…
sans oublier.la tendinite (souvenir persistant d’Angkor) .
Je ne veux meme pas penser aux éventuels serpents…
Tout,cela,devrait m’orienter vers mes bonnes vieilles pataugas : montantes, pas trop chaudes,
petits talons, parfaites avec mes talonnettes sorbotane. Oui mais !!!
Tous ces lieux seront essentiellement des temples, pagodes, grottes sacrées… Ou il faudra pénétrer
pieds nus ! Donc le conseil, ce sont,les tongs !!! Mais là, je m’y vois pas trop…. Alors ???
Ne pas oublier, lampe de poche, frontale, médicaments en tout genre, appareil photo, Ipad
(comment bloguer sans lui ?) câbles de.chargement…
Et ne pas oublier passeport et visa….
À très très bientôt …