Vientiane

Tout de même quelques mots ce jour. Je vais bien !

À manger, en tisane, en assaisonnement, en décoction… Comme vous voulez mais ne me demandez pas ce que c’est.

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, un peu galère mais beaucoup rit ….

Après une petite matinée dans Vientiane, suite aux conseils des locaux, direction le Buddha Park, situé à 25 km de la ville. « hello, Monsieur Tuk Tuk , peux tu nous conduire ? Yes, 200 000 kips. Un peu cher, mais Ok.

Aie, elle tousse la moto. Ah elle cale… elle redémarre. Route chaotique, des camions, beaucoup de poussière…. Elle recale … Elle redémarre

Bon que dit le guide, « un farfelu, mêlant le bouddhiste et.l’hindouisme a fait,bâtir en 1959, en ciment, d’immenses statues de Vishnou, Bouddha, Brahma… mais aussi de phénomènes bizarres tels sauterelles, tortues géantes et une gigantesque citrouille représentant « l’Enfer la Terre et le Paradis » ??? Ce parc plaît beaucoup aux enfants. » !!!

 

Après avoir calée un,bonne.quinzaine de fois (avec redémarrages laborieux) ajout d’essence, puis d’huile, notre moto nous dépose à destination : un petit parc avec de grandes statues. Un bar salutaire au bord du.Mekong… Clic clac photos (que c’est laid) :

 

 

 

 

 

 

Et comme nous ne sommes pas venus pour rien, on grimpe dans la citrouille.

 

 

 

 

Une bonne heure plus tard, nous rejoingnons le Tuk Tuk : Pas tout à fait fini de réparer… Une dizaine de.minutes,plus tard, c’est reparti. Aie aie : des creux des bosses…. Srper ça roule

 

Pour améliorer le confort (largeur de banquette environ 15 cm), je m’assois au sol.

 

Noter que la route qui parait vide ici, est très chargée, et que sur 5 km le bitume est de la terre battue défoncée par les camions.

 

 

 

 

 

Arrêt,en bord de route : « Sorry 10 minutes!… Et voila le driver qui démonte tout le moteur.
Pour tomber en panne, pas mieux : route moche, beaucoup de.circulation dont beaucoup de camions, pas un bar, pas une gargote. Seule une mini échoppe avec quelques.soda.et,Coca qui,ont passé l’après midi dans une caisse au soleil!… Les minutes passent. Une somptueuse voiture propose de nous accompagner!… nous ne sommes pas ingrats, nous restons. Notre situation intrigue et amuse beaucoup.

 

Pour passer le temps, je fais joujou au photographe…

Après une demie heure, incroyable, toussotant, le Tuk Tuk redémarre !

Soit, la photo est floue… Mais pourquoi s’encombrer d’un chien en laisse ? Une vache, c’est mieux !

Jacques, la tête cognant le plafond, et moi, assise par terre au fond du Tuk Tuk, sommes la risée de tous les locaux que nous croisons (ou qui nous doublent, vue notre vitesse)

 

Surtout ne pas caler, surtout ne pas caler. … C’est à grand bruit d’accélérateur que nous finissons le parcours urbain.

Enfin nous voici arrivés. Avons quitté Vientiane a midi, il est18h30 !. Pour 48 km et une petite visite. Soyons zen, nous sommes en Asie.

Je paie notre chausseur sans rechigner (il n’en revient pas) mais lui demande de faire réparer son moteur…

 

 

Une réflexion au sujet de « Vientiane »

  1. Eh beh….Quelle sérénité. Les photos sont encore superbes. Donc une qui me rappelle la tour eiffel 😉
    Il fait moche, il pleut et je reste plongée dans ton blog. Cela donne le moral. Bises ma Claire.

    J'aime

Écrivez moi, commentez, ça fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s