Siem Reap ANGKOR (6)

C’est le jour le plus chaud depuis le début de la saison sèche et anormalement chaud pour cette fin février…

Juste la,visite de 3 petits temples. Après toutes les merveilles découverte ici certains petits,temples,finissent presque par perdre leur intérêt…

 

PREAH KHAN

A l’origine ce fut un monastère bouddhiste dont les représentations de Bouddha furent détruites par les Brahmanes (prêtres hindous) et remplacées par des représentations hindouistes,(une seule représentation de Bouddha est restée).

 

Ces statuts si elles représentaient Bouddha à l’origine ont été transformées en représentations hindoues essentiellement par la transformations de la position de,jambes (celles de bouddhjasant croisées en « fleur de Lotus »)

 

Pour arriver au centre du Preah Khan, une enfilade de galeries et de portes qui deviennent de plus en plus basses a mesure que l’on s’approche du centre (pour montrer son respect). À l’inverse les porte Est, etaient destnees a la sortie, en enfilade, elles deviennent de plus en,plus hautes en se diregeant vers l’exterieur

Au centre du temple , un grand Stuppa Bouddhiste en pierre qui fut rapporté au XVe siècle. Il y a des petits trous dans tous les murs au centre de l’édifice. A l’origine, dans chaque trou étaient enchâssés de l’or et des diamants, tout cela a été emporté et revendu.

De superbes sculptures, et l’emplacement de 3 Lingams (sexe des Dieux) , rond à la base pour Shiva, carré pour Brahma et octogonal pour Vishnu.

La dame, à droite du Stupa n’est pas d’époque Angkorienne… Mais permet d’établir une échelle


 

On retrouve comme au Ta Phrom, une végétation luxuriante qui a repris ses droits.

 

 

 

 

 

 

NEAK PEAN

Un grand bassin entouré d’escaliers et un sanctuaire au centre sur une petite île. Les pèlerins y venaient à l’époque pour y faire leurs ablutions sacrées. Les 4 déversoirs symbolisent 4 fleuves qui prenaient leur source au même lac prés du Mont Kailash au Tibet.

Peu de photo. Ce site est en travaux et peu accessible. Dommage car entourée d’eau l’accès y est très agréable et la géométrie du site demande sans une visite plus approfondie

 

Défilé d’organisations de soutien aux orphelins et enfants des rues

C’est en allant dîner au centre de Siem Reap, que nous avons par hasard assisté à ce mini carnaval, haut en couleurs et en musiques. Des sourires et de la joie sur le visage de ces enfants et adolescents, encadrés majoritairement par des bénévoles occidentaux

Une réflexion au sujet de « Siem Reap ANGKOR (6) »

Écrivez moi, commentez, ça fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s